Suis-je enceinte? début de grossesse ?

three days old newborn baby sleeping on white
Maman veille sur la santé de bébé
18 août 2016

Suis-je enceinte? début de grossesse ?

Suis-je enceinte

Suis-je enceinte? début de grossesse ?

Plus tôt vous connaîtrez le début de votre grossesse; plus tôt vous pourrez prendre les précautions qui s’imposent pour que ces mois qui précèdent la naissance se déroulent dans les meilleures conditions; pour vous et pour votre futur bébé.

Que vous ayez ou non «programmé» votre grossesse, il est très important de savoir à quelle date précise elle a
débuté;
Vous pourrez bénéficier d’un meilleur suivi et, en outre, cela permettra de prévoir le moment de la naissance;
Or, non seulement pour des raisons pratiques, mais aussi pour des raisons médicales, cela peut s’avérer capital.

Il faudra cependant attendre quelques semaines pour que le médecin confirme votre état, en faisant appel à des tests plus fiables que les symptômes éventuellement constatés.

Si vous pensez que vous êtes enceinte, n’attendez pas cette confirmation pour prendre certaines précautions , car c’est dans les tout premiers mois que l’embryon est le plus fragile.

Les signes de la grossesse

Si les changements physiques qui ac­compagnent un début de grossesse ris­quent souvent de passer inaperçus, il y a néanmoins des signes qui ne man­queront pas de vous alerter tandis que d’autres ne seront vraiment visibles qu’à l’examen médical.

Ceux qui vous alertent

Plus encore que les éventuels petits symptômes ou malaises, que d’ailleurs seules certaines futures mères ressentent au début de leur grossesse, c’est d’abord le calen­drier et, éventuellement, le thermo­mètre qui donneront l’alerte.

Le retard des règles;

Pour la majorité des femmes, c’est le premier indicateur; Mais, suivant les cas, ce retard n’est pas toujours facile à calculer, ni à interpréter;
L’expérience montre qu’il peut se produire en dehors de toute grossesse, par exemple; dans certaines maladies, à la suite d’un choc émotionnel ou encore du fait d’un changement de mode de vie ou de climat (en voyage ou en vacances).

L’approche de la ménopause, des cycles irréguliers, la prise de certains médicaments et l’arrêt de la pilule sont autant de facteurs qui peuvent aussi provoquer un retard de règles;
On ne peut donc jamais affirmer à 100 % qu’une femme qui n’a pas ses règles est enceinte.

L’élévation de la température.

Si vous constatez qu’au lieu de baisser votre température se maintient au-dessus de 37° C à la fin de votre cycle et que vos règles n’arrivent pas, il y a de fortes chances que vous soyez enceinte.
La persistance de ce que les médecins appellent le «plateau thermique» est le signe le plus sûr d’un début de grossesse;

Il n’est cependant pas facile à définir, notamment pour les femmes qui n’appliquent pas la méthode des températures (voir encadré ci-contre);
d’autant que ce recours quotidien et contraignant au thermomètre est devenu exceptionnel.

Ceux que décèlera votre médecin

Une visite médicale est encore le moyen le plus sûr de faire confirmer une grossesse;

Mais, sans test de laboratoire, le médecin ne pourra pas être totalement affirmatif avant un mois et demi de grossesse, c’est-à-dire à la deuxième absence de règles;

Grâce à un examen gynécologique, il constatera une modification du volume, de la consistance et de la forme de l’utérus, que vous même ne pouvez percevoir;

Il trouvera le col de l’utérus fermé, d’une coloration lilas, pauvre en glaire cervicale. La modification des seins pourra renforcer le diagnostic;

Ils grossissent et l’aréole se bombe en verre de montre ; les tuber­cules de Montgomery, ces petites ex­croissances sur l’aréole du sein, deviennent saillants.

Les tests de grossesse

Certains tests sont disponibles sans or­donnance et vous pourrez les pratiquer vous-même; d’autres vous seront prescrits exclusivement par le médecin.

Les tests en vente libre

Ces tests sont effectués à partir des urines;

Ils se présentent sous forme de coffrets avec tous les accessoires nécessaires;
Ils sont simples à utiliser, à condition de bien suivre le mode d’emploi, et vous donnent une réponse rapide et fiable, positive si vous êtes enceinte, négative si vous ne l’êtes pas;

Mais, attention, dans ce dernier cas, peut-être avez-vous fait le test trop tôt ou sa sensibilité est-elle trop faible. Des urines peu concentrées ont également pu fausser le résultat.

Donc, en cas de réponse négative, il est prudent d’attendre quelques jours et de refaire un test, ou de consulter un médecin.

Les tests de laboratoire

Réalisés à partir d’une analyse d’urine ou d’une prise de sang, ces tests vous permettront d’être fixée rapidement et sûrement. C’est le médecin qui les de­mandera pour vous.

Leur principe consiste à mettre en évidence, si vous êtes effectivement enceinte, une hormone qui n’est sécré­tée que pendant la grossesse; l’hor­mone gonadotrophme chorionique (H.G.C.);

Le rôle de cette hormone est assez mal connu, mais on sait qu’elle est essentielle au maintien du corps jaune en début de grossesse;

Sécrétée par l’œuf dès la fécondation, elle est fabriquée par ce qui deviendra le pla­centa (le trophoblaste), puis par le pla­centa lui-même.

Ces tests révèlent la présence de l’H.G.C. soit dans les urines, soit dans une prise de sang.

Analyse d’urine;
On verse une petite quantité d’urine, prélevée sur les urines très concentrées du matin, dans un tube à essai; pour la faire réagir à un sérum contenant des anticorps contre cette hormone caractéristique de la grossesse;
La fiabilité de ce test se situe autour de 98 %.
Prélèvement sanguin; Cette fois, c’est un dosage de l’H.G.C. qui est effectué dans le sang;
La fiabilité de ce test est de 100 % et permet de diagnostiquer la grossesse à un stade très précoce, avant même qu’un retard de règles ne soit constaté.

À quelle date accoucherez-vous ?

Pour calculer le terme de la grossesse, c’est-à-dire la date théorique de l’accouchement, on peut procéder de deux façons.

Le calcul en semaines d’absence de règles

On ajoute 41 semaines à la date du début des dernières règles, dont les femmes se souviennent souvent mieux que de la date d’ovulation; C’est ta méthode de calcul des médecins; La date de la naissance devrait donc se situer 41 semaines après le 1er jour des dernières règles.

Si la date du début des dernières règles est un 1er mai, l’accouchement aura lieu 41 semaines plus tard, soit le 14 février.

Le calcul en mois

On ajoute 9 mois du calendrier à la date de la conception; ou 9 mois et demie à la date du début des dernières règles;
La date de l’ovulation se situe vers le 14e jour d’un cycle normal de 28 jours. Par exemple, si les dernières règles ont débuté le Ier mai, l’ovulation a eu lieu le 14 mai ; l’accouchement devrait avoir lieu neuf mois plus tard, soit le 14 février;

La date de l’ovulation, et donc de la conception, est facile à calculer pour les femmes qui utilisent la méthode des températures.

De même, si la grossesse survient après un seul rapport sexuel en pleine période de fécondité;

Mais elle sera beaucoup plus difficile à définir si vos cycles sont longs, courts ou irréguliers; si vous avez arrêté de prendre la pilule le mois précédent, ou si vous avez oublié la date du début de vos dernières règles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.