Pregnant woman holding her bump
La maternité après 40 ans
12 mai 2016
Nombre et volume des repas
Nombre et volume des repas de bébé
30 mai 2016

Les débuts de la marche

Les débuts de la marche

Les débuts de la marche

Beaucoup de bébés aiment être tenus en position marche verticale très tôt, à 5 ou 6 mois, en sautant interminablement.

Beaucoup d’entre eux seront capables de se mettre debout vers 9 oit 10 mois position marche, même avant de savoir s’asseoir seuls.

Pour un premier entraînement à la marche, un parc, le plus simple possible, carré, en bois, est souvent très utile. D’abord le bébé se tient à deux mains et avance ainsi latéralement contre ce soutien;

Puis il va être capable de se tenir d’une seule main, lâchant de temps à autre son appui pour tester son équilibre.

Il peut se passer plusieurs semaines avant qu’il ne se lâche vraiment, faisant deux ou trois pas tout seul pour aller vers vous qui l’appelez ou vers son père;
Cela se produit souvent à un an juste, le jour du premier anniversaire, comme si la fête, les sollicitations particulières de ce jour l’incitaient à la prouesse.

Il en est très fier et va recommencer très vite.

Au début il fait deux, trois ou quatre pas, jambes très écartées, instable, allant île chaise en divan, cherchant un appui. 11 ai rive tout juste à s’arrêter, jambes écartées, ne sait pas tourner et pour ramasser un objet à terre se laisse tomber pour s’asseoir.

Sa marche devient de plus en plus assurée, et en une quinzaine de jours il se débrouillera très bien;

Mais si, durant cette période, il tombe et se lait mal; Il peut très bien ne pas progresser pendant deux ou trois semaines;
Et pourtant, la souplesse à cet âge est inouïe; il tombe de sa hauteur dans les positions les plus acrobatiques sans se faire de mal.

Mais, en même temps, il perçoit peu les dangers :

Attention aux escaliers non protégés par une barrière;
Aux coins de table ou de bureau situés juste à la hauteur de sa tête;
S’il tombe en butant il n’a pas encore le réflexe de protéger sa chute par ses mains ou ses bras tendus, et les bosses ne se comptent plus;
Nombre de parents posent la question d’une répercussion éventuelle de ces bosses sur la tête, de ces chutes sur le développement : n’ayez aucune crainte, il n’y aura pas de conséquences.

Trois remarques.

L’âge du début de la marche n’est pas fixe. Il est aussi normal de se lâcher à 16 ou 17 mois qu’à 10 mois. II s’agit de variations d’une moyenne. Souvent les gros bébés, calmes, peu dynamiques physiquement, marcheront plus tard que les minces et nerveux, ayant adoré se mettre debout dès 6 ou 7 mois. Tout cela est sans rapport avec les aptitudes et le développement futur.

Beaucoup de bébés marchent, volontiers et souvent, sur la pointe des pieds;
Si l’on vérifie l’absence d’anomalie neurologique, et la normalité des muscles du mollet;
(certains enfants ont des triceps trop courts, mais cela ne porte guère à conséquence!);
cette particularité n’est pas un anomalie;

Enfin, il existe dans le commerce de petits soutiens; munis de roulettes, avec lesquels le bébé peut avancer et se déplacer à sa guise avant de savoir marcher, sorte de « youpalas »;

En général, ils adorent ce jouet, qui les amuse beaucoup et leur permet d’explorer la maison; mais a l’inconvénient de ne pas faire travailler les muscles du bassin; l’enfant étant soutenu et se servant seulement du mouvement des pieds pour avancer;

Il est donc raisonnable de ne l’y laisser qu’un temps limité, une heure par jour, par exemple, comme jeu et non comme exercice de marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.